AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Bienvenu(e)s sur Azhentia !
Amusez-vous bien~♪
Nous recherchons des élèves et des membres du personnel.
N'hésitez pas à incarner des pokémons en tout genre !
Venez incarner un humain, un hybride, un pokémon et pourquoi pas... Autre chose !
Système de parrainage pour les rôlistes débutants !
Apprenez à faire de beaux posts avec vos senpaïs !
Classe Eclipse, Horizon, Aurore, Crépuscule ou Zénith ? A chacun son orientation à l'école !
$ Dans les astuces, votez pour nous, faites les minis jeux et devenez le plus riche de l'île ! $
Victime de son succès, il n'est plus possible de jouer en pokémon "Evoli" et ses évolutions pour
le moment ! Merci d'incarner un des 600 et quelques autres pokémons ou un de nos fakemons ;D

Partagez | 
 

 Annexe 3 : Les objets de capture

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pr. Cornouiller
A votre service !

A votre service !
Afficher infos
Messages : 85
Points Rp : 28
Date d'inscription : 23/04/2015
Localisation : Dans mon laboratoire
Doubles comptes : Professeur pokémon - scientifique.

MessageSujet: Annexe 3 : Les objets de capture   Mer 20 Jan - 18:36
Dans le monde pokémon, il y a eu de toutes sortes d'objets de capture et ce, depuis des millénaires. Les civilisations de l'Ancien Monde qui connaissaient la quintessence découvrirent un moyen de s'en servir afin de pouvoir enfermer ces mystérieuses créatures que nous connaissons comme étant des Pokémons sans jamais les obliger à faire quoi que ce soit ou contrôler leur esprit – tout à la combinant à une forme technologique très avancée dont l'usage nous échappe encore aujourd'hui.

— Il paraît que certaines civilisations employaient des objets de capture comme des prisons afin de se protéger des pokémons qu'ils considéraient comme étant des déités, telles que le peuple qui avait vécu dans le désert d'Hoenn – où on a trouvé une pokéball géante, semblable aux actuelles, mais faite de pierre. Selon les manuscrits ayant survécu au cataclysme et aux autodafés des diverses organisations secrètes ou criminelles, cet engin pétré aurait plus de 20 000 ans et contiendrait un Kaorine géant qui terrorisait le peuple qui l’idolâtrait. Nous ne savons pas encore pourquoi et les événements ayant eu lieu à l'époque nous échappent. Diverses fouilles archéologiques et des recherches sont encore en cours.


— Nous avons d'autres cas du même genre dans des civilisations, Pokémopolis, ayant vécu plus ou moins à la même époque que celle-ci, dans divers points du globe, notamment près des régions de Johto et Kanto – qui utilisaient des objets ayant un certain lien avec le pokémon qu'ils voulaient enfermer. Par ex : une Urne Ancienne dans laquelle on a scellé un Alakazam géant. Les archéologues ont aussi trouvé un Pinceau Ancien, une Cuillère Ancienne -liée à l'urne en question- ainsi qu'un Dispositif Ténébreux Ancien et un Pinceau Ancien – nous ignorons leur contenu et le matériel avec lequel ils ont été confectionnés mais, semblerait-il que ce soit une sorte de minerais commun à l'époque.


— En même temps, des rumeurs circulent comme quoi une pokéball mystérieuse ait été trouvée à Kanto et qui pourrait contenir un spécimen du légendaire Ho-Oh – ce qui, selon mes sources, est peu plausible. Elle aurait été retrouvée dans le Tombeau du Roi Brandon, le souverain de Pokélantis – une autre civilisation ayant vécu à Kanto ainsi qu'à Hoenn.

— Au XIVe siècle, il semblerait qu'on ait à nouveau fait usage d'un objet de capture un tant étrange : la Clé de Voûte. Une pierre très lourde et à la taille variable qui était utilisée pour sceller et capturer une seule et unique espèce de pokémons : Spiritomb, un pokémon spectre semi-artificiel, selon nos concepts actuels puisque le seul qu'on a pu étudier serait naît du rassemblement de plusieurs âmes en peine – ayant été sacrifiés violemment dans un sombre rituel. La façon dont ce pokémon naît et le fonctionnement exact de la Clé de Voûte nous échappe encore.


— Au XVIe siècle, les habitants des régions orientales (Johto, Kanto, Sinnoh et Hoenn, principalement) ont commencé à utiliser de la porcelaine et de l'argile blanc pour faire les « premières » pokéballs de notre civilisation. Elles étaient peintes avec des vernis brillants et colorés, qui rendaient ce matériel fragile un brin plus solide. Hélas, bien que des imitations de ces anciennes pokéballs continuent encore de se vendre au marché, seulement un artisan de notre île et un à Kanto continuent de les confectionner manuellement. Nous pouvons savoir s'il s'agit d'une imitation en laissant tomber la pokéball par terre – les originales ne se cassent pas, grâce au vernis qui est utilisé, en autres. Mais, un autre moyen de les discernes, est d'essayer de gratter le vernis – s'il part avec notre ongle, c'est que s'en est une fausse.


— Au cours du XVIIe siècle, l'Homme a commencé à exploiter les Noigrumes afin de faire des pokéballs plus résistantes, au prix plus accessible et qui tarderaient moins de temps à être confectionnées qu'une en porcelaine ou en argile blanc. La première pokéball comme on les connaît aujourd'hui, fut une faite avec un noigrume blanc (à Kanto) et un noigrume bleu (à Unys). Un de mes collègues qui a été à Kalos m'avait dit qu'ils avaient pas mal de types, là-bas aussi, mais on ne communique pas souvent – le courrier tarde trop de temps à nous parvenir et ce n'es pas rare qu'on perde les lettres et les colis en chemin ; c'est une bien trop longue distance, hélas...


Malencontreusement, nous ne pouvons pas trouver n'importe quel type de noigrumes dans n'importe quelle région. Cette plante est capricieuse et chaque type ne pousse que dans des zones bien spécifiques. L'endroit où vous pourrez trouver le plus de types, c'est dans les régions orientales, où ils ont des noigrumes : rouges, verts, jaunes, blancs et roses. Tandis qu'à Unys, nous avons uniquement des noirs, des bleus et des verts – bien qu'une espèce hybride ayant une brillante couleur mauve pousse ici, à Azhentia. Je pense qu'elle est née grâce à la pollinisation d'un Noigrumier bleu et d'un rouge car, bien que nous n'ayons des rouges, je suppose que le pollen a pu être apporté par un pokémon migratoire – tels que les Charmilons venus d'Hoenn lors du Solstice d'été (ayant lieu en Juin).

— Lors de la seconde moitié du XVIIIe siècle, on découvrit des pokéballs cristallines dans plusieurs points du globe - appelées Cristal balls - à l'intérieur des Ruines et des Temples Zarbi. Bien qu'il semblerait qu'elles soient faites de cristal, le matériel avec lequel elles sont été confectionnées demeure inconnu. Selon mes sources et la légende qui circule depuis, il semblerait qu'elles ne puissent être faites que par les Zarbis eux-mêmes. Depuis quand en font-il ? Nos ancêtres ont-ils pu y avoir accès ? Comment se font-elles ? Ce sont certaines des questions ont surgi dans l'esprit des archéologues, des historiens, des chercheurs et autres spécialistes ou amateurs du domaine scientifique et auxquelles nous n'avons pas encore de réponses. Dans tous les cas, un pokémon qui doit y rentrer se transforme en cristal avant de disparaître. Selon les pokémons, ils n'en souffrent pas mais la première fois effraie beaucoup les jeunes pokémons et leurs compagnons humains.

— Au début de notre siècle (le XIXe), nous avons perfectionné la confection des pokéballs faisant en sortes que l'on puise les personnaliser. Par ex : ajouter des initiales, ajouter un dessin, un motif ou des incrustations avec des gemmes. De plus, la première usine de pokeballs a été ouverte dans la zone industrielle en 1829 – où on continue de peindre et personnaliser les balls à la main, bien que la plupart du travail soit fait par des machines.

Quelque part dans la chronologie de notre histoire, bien que ça ne soit très flou, les Humains ont utilisé des cristaux et des pierres bien spécifiques et aux formes diverses (souvent des orbes) pour capturer ou sceller les pokémons – à l'intérieur. En 1812, nous avons trouvé un ancien sceptre dans les ruines du Désert Délassant, datant du 1er siècle de notre ère (plus ou moins) possédant un orbe en cristal de roche qui aurait  sûrement dû être utilisé dans ce but si son propriétaire n'était pas décédé – comme le narraient quelques gravures sur les parois d'une chambre funèbre.

Ce n'est qu'il y a dix ans, en 1877, que l'on fabrique la première luxeball de l'histoire, à partir d'un noigrume noir. Elle avait été confectionnée par un artisan étranger qui séjournait sur l'île. Après avoir vendu son idée à notre usine, il devint actionnaire de de cette dernière et s'installa définitivement à Azhentia. Il vit sa pokéball exportée et vendue dans sa région d'origine (Hoenn) et cette nouvelle fit sa fierté. Encore est-il, ce vieil homme demeure aussi humble et sympathique qu'au début, envoyant une bonne partie de ses gains à sa famille et employant une partie de ce qui lui restait pour aider les pokémons. De ce fait et avec la accord du directeur de l'Institut, il construit et ouvrit un centre d'Adoptions – qui, peu après, devint un complexe pokémon.


Voilà, ceci est l'histoire des pokéballs.
Des outils de capture étant en constante évolution que beaucoup utilisent, de nos jours.

J'espère avoir pu éclaircir vos doutes !

{ Les pokéballs de notre temps ne changent pas de taille, contrairement aux balls synthétiques que vous connaissez ! Elles gardent donc leur taille de conception/fabrication. }
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Annexe 3 : Les objets de capture

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Annexe 3 : Les objets de capture
» [PROGRAMME]Logiciel capture d'écran rafale
» Livre 14 : Les objets légendaires des Mines de la Moria
» Annexe: L'OCP (Archives)
» Annexe de l'Hôpital
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Azhentia's Chronicles :: Les premiers pas :: Le contexte :: Annexes et Divers-